Derniers articles

Articles provenant du blog

OPTO. La Saga des Soleilheurs 2009.10

2009.10 En remplissant un formulaire pour mettre à jour l’annuaire des Anciens de l’Ecole Supérieure d’Optique (SupOptique), j’ai mentionné le nom de ce blog http://www.soleilheurs.com/. La rédactrice en chef de la revue OPTO, ayant consulté le blog, m’a invitée à rédiger un article sur les soleilheurs pour cette revue. Je m’y suis mise, en plusieurs […]

Cylindrique demi-cercle sous table-vitrine 2010.05

2010.05 Le modèle pour lampadaire (2007.04c) habillé de couleurs trainait dans mon sous-sol, lorsque, par un jour ensoleillé de mai, j’eus la fantaisie de l’installer sur le support fixe de mon jardin, puis d’essayer de le protéger par la table-vitrine existante : elle le recouvrait parfaitement, juste à la bonne hauteur. Je l’ai laissé ainsi […]

Nouméa (Nouvelle Calédonie) 2010.05c, boîte de chocolats

2010.05c Bénédicte, une amie qui habite en Nouvelle Calédonie, est de passage chez moi au cours d’un séjour en France pour une tournée de parents et amis. Je lui ai concocté un petit soleilheur transportable (comme pour Marc à La Réunion). Elle m’a informée que le décalage horaire est 10 heures en hiver et 9 […]

Besançon, panoramique 4 plans 2010.04, boîte de chocolats

2010.04 Avec une autre boite de chocolat vide que j’avais, j’ai eu envie de faire un panoramique horizontal pour Besançon, comme pour La Réunion. Dans un premier temps, la boîte, carrée, contenait un seul semestre (comme fig 2002.06) ; pour le 2e, il fallait soit une 2e boîte, soit équiper son couvercle, mais celui-ci a […]

Qui je suis ?

Je suis Nicole Aebischer, une ingénieur retraitée amoureuse des cadrans solaires vraiment utiles : ceux sur lesquels on peut lire l'heure de la montre. Pour me contacter, écrire à aebischer.nicole@wanadoo.fr

A propos

Le but de ce blog est de présenter les différents modèles de "soleilheurs" que j'ai réalisés. Un soleilheur est un cadran solaire donnant l'heure légale (en cas de soleil !).

Comment ça marche, un soleilheur ?

Un point P est fixe à une certaine distance d'une surface sur laquelle sont tracées des lignes horaires courbes numérotées. Le point P peut être matérialisé par l'extrémité d'une pointe, ou par le centre évidé d'un disque ou d'une étoile. Le soleil projette l'ombre de P sur la surface. Quand cette ombre touche une ligne horaire, l'heure indiquée est la même que celle de la montre. Un soleilheur donne le changement d'heure automatique : on lit les numéros du bas pour l'heure d'été, les numéros du haut pour l'heure d'hiver. Il donne aussi la date approchée, par des lignes transversales mensuelles.